Zola, L'Assommoir

Chapitre 1 - l'hôtel Boncoeur

Plan d'étude

Axes de lecture

Une description intégrée au récit : l'hôtel Boncoeur.

Les caractéristiques du décor : une description réaliste

Un univers symbolique

I. Point de vue et mouvement de la description

A. Le début : point de vue du narrateur omniscient (focalisation zéro)

L'hôtel vu de l'extérieur ; rapprochement progressif : quartier, rue, façade.

B. Ensuite, changement de point de vue (focalisation interne)

Prise en charge de la description par le personnage de Gervaise : elle découvre le paysage environnant.

Le mouvement du texte suit le mouvement du regard du personnage.

Étude des verbes de perception ; Gervaise, sujet grammatical des verbes de perception (visuelle, olfactive et auditive)

II. Les caractéristiques du décor : une description réaliste

A. La réalité géographique : un décor urbain

La description s'inscrit dans une réalité géographique : la localisation précise, les noms de rues.

B. Un monde de la misère, de la saleté, de la décrépitude

Étude des champs lexicaux (la misère, le délabrement) ; les couleurs ; les odeurs ; la violence.

L'opposition faubourgs / Paris, séparés par le "mur de l'octroi" 

C. La réalité sociale : l'évocation des ouvriers se rendant au travail : réalisme et transfiguration

Les ouvriers qui partent au travail : une masse non individualisée, détails réalistes.

Les métaphores : métaphore filée du fleuve ; la métaphore animale

III. Un univers symbolique ; les fonctions de la description

A. Un rôle explicatif : permettre au lecteur d'imaginer le décor ; l'effet de réel

B. Un rôle symbolique

Un décor symbolique de l'angoisse de Gervaise ;

le thème de la mort ;

Gervaise enfermée dans un monde clos, sinistre. (A rapprocher : les dernières lignes du chapitre)

Conclusion

Une description réaliste ; le point de vue de Gervaise ; la valeur symbolique de la description.

Mettre en parallèle la description du départ des ouvriers au chapitre 1 et l'évocation du retour des ouvriers au chapitre 12.